Projet de miniature BFG

Projet de miniature BFG,  Communication /Information N°6 , juin 2022 / Moto Club BFG   Pascal Haussy

Bonjour à tous,

Comme je le fais régulièrement depuis le lancement de ce projet de « miniature BFG », je souhaite une nouvelle fois vous donner quelques nouvelles et faire un petit point sur l‘avancement des travaux

Où en sommes-nous ?

La première phase visible avait été la constitution de fichiers 3D. À l’issue de cette période, et au terme de travaux supplémentaires sur lesdits fichiers, pour optimiser les tirages ultérieurs des composants, une nouvelle phase de réalisations « visibles » a commencé : il s’agit du tirage (sur imprimante 3D) d’ébauches, qui, une fois peaufinées et au besoin rectifiées manuellement, serviront à la confection de moules. Et c’est seulement ensuite, à partir de ces moules, que seront produits les multiples composants de notre miniature.

Quelques photos…

Figurent ci-contre quelques images des pièces « brutes d’impression 3D », prises directement en sortie d’imprimante. Ces éléments n’ont pas encore été repris pour en vérifier ou améliorer la finition, éliminer des « bavures », ou éventuellement combler quelques « manques »… La première constatation, notamment en voyant l’image où en guise d’échelle figure un stylo, est que ces composants sont véritablement petits…
Eh oui, au 1/18 notre BFG qui mesure « en vrai » un peu plus deux mètres trente de long, fera…. 13 centimètres !! En fait, si vous prenez les différentes parties de votre BFG, pour transposer sur la miniature vous divisez par 18, et cela vous donne une idée de la dimension des pièces. Toutefois, et pour tout vous dire, sachez que ce raisonnement du « on divise par l’échelle » trouve ses limites en ce qui concerne les pièces les plus fines. Prenons l’exemple du câble d’embrayage, dont la gaine fait 9 mm de diamètre. Si on applique strictement la division par18, le diamètre de cette gaine sur la miniature serait d’un demi-millimètre, ce qui est déjà très fin. Mais si on se projette sur le câble d’accélérateur, dont la gaine «originale » ne mesure que 5 mm d’épaisseur, ramené au 1/18 on arrive à 0,27 mm !
Vous comprenez dès lors que si l’on souhaite absolument faire apparaitre l’élément, on est obligé de tricher un peu pour privilégier le rendu final, et non plus la stricte conversion arithmétique. Entre alors en scène le savoir-faire de notre fabricant CCC, qui a l’habitude de restituer des éléments très fins (les automobiles sont au 1/43 !!) et qui fort de cette expertise pourra mettre en œuvre les solutions les plus appropriées.

Et le calendrier ?

Il est un peu tôt pour communiquer sur un calendrier précis. En principe la phase de réalisation des moules devrait être bien avancée durant l’été. Interviendra ensuite un jalon important, et véritablement primordial de notre projet : la validation du « prototype », sur lequel nous mettrons notre accord, en « bon à tirer », pour reprendre une expression utilisée dans l’imprimerie. L’étape suivante sera celle du montage… nous n’en sommes pas encore là, mais nous avançons !!

La « souscription » reste, quant à elle, toujours ouverte.

A suivre….

                                               Bien cordialement          Pascal HAUSSY


Projet de miniature BFG,  Communication /Information N°5 , avril 2022 / Moto Club BFG   Pascal Haussy

Bonjour à tous,

Je souhaite par ces quelques lignes vous donner quelques nouvelles de notre projet « Miniature BFG ». En effet, les dernières informations communiquées remontent à fin novembre dernier, depuis…, quelles sont les actualités ??

Où en sommes-nous ?

Nous sommes actuellement dans une période où il y a peu à montrer.
La dernière main a été mise aux fichiers 3D, dans le but de régler des détails permettant d’optimiser le tirage des futurs composants.
Dans la foulée, intervient en ce moment la phase d’exécution des différentes pièces qui serviront à confectionner les moules, en vue, précisément, de la réalisation desdits composants.

Et le calendrier ?

Pour différentes raisons, pas forcément d’ailleurs toutes liées directement au projet lui-même, ce dernier a pris un peu de retard. Nul besoin d’entrer dans le détail, mais il faut savoir qu’à l’automne dernier, le Covid 19 a stoppé toute action durant plusieurs semaines, décalant ensuite considérablement, c’est parfaitement compréhensible, les priorités de notre fabricant « CCC ModelsCar », tenu à d’autres chantiers livrables avant le modèle réduit de BFG. C’est ainsi, nous verrons dans les prochaines semaines ce qu’il en est de l’avancée des travaux, et du calendrier.

Je ne manquerai évidemment pas de vous en faire part de la suite de nos aventures, avec si possible quelques photos illustrant les coulisses de la fabrication. Si vous souhaitez d’autres informations, n’hésitez pas à me contacter par courriel à l’adresse president@bfg.asso.fr .

La « souscription » reste, quant à elle, toujours ouverte.

A suivre….

                                               Bien cordialement          Pascal HAUSSY


Projet de miniature BFG,  Communication /Information N°4 , novembre 2021 / Moto Club BFG   Pascal Haussy

Bonjour à tous,

En cette fin d’année, le moment est venu de vous donner quelques petites nouvelles de notre projet de miniature BFG.

Où en sommes-nous ?

Depuis la fin de l’été 2021, les choses ont évidemment évolué. Ainsi le début de l’automne fut consacré à la « relecture » attentive des fichiers 3D réalisés pour chacun des deux modèles de miniature : BFG « civile » et BFG « Police ». Des correctifs ont été apportés pour arriver à la version finale de ces fichiers 3D, qui, rappelons le, serviront à réaliser les formes en vue de la constitution des différents moules. Ces moules permettront de tirer ensuite les pièces composant les modèle réduits.

A ce stade, il est évidemment plaisant de voir concrètement (images ci-dessous) le résultat de ces travaux.

Ces fichiers sont des fichiers de travail, sur lesquels quelques détails peuvent attirer l’attention, mais globalement nous sommes bien sur les formes de nos miniatures à venir. Remarque importante : nous avons souhaité reproduire les premiers modèles de BFG sorties de chaîne, à l’époque de l’intérieur de carénage en polyester, d’une bulle un peu plus haute et sans le « becquet » supérieur, etc…, bref quelques aspects esthétiques qui ont évolué par la suite. Sachez toutefois que quasiment tous les constituants ont été reproduits d’après les cotes précises d’éléments bien réels.

Ces fichiers de travail 3D fournissent aussi la possibilité de créer des animations de BFG en rotation sur elles mêmes, avec différents niveaux de finition et de couleurs.

Il ne fallait pas, non plus, se priver de ce petit plaisir, et ces fichiers d’animation 3D sont en libre consultation:
Animation BFG civile
Animation BFG civile semi réaliste
Animation BFG Police
Animation BFG Police semi réaliste

Les travaux à venir :

La prochaine étape sera la validation d’un prototype de miniature, à l’échelle 1/18, qui annoncera la phase de réalisation des moules pour le tirage des pièces.

Nous n’en sommes pas là, et le moment venu vous serez bien entendu destinataires d’une nouvelle page « communication ».

Pour l’heure, vous savez donc tout de la situation de notre projet de BFG miniature. Si vous souhaitez d’autres informations, n’hésitez pas à me contacter par courriel à l’adresse president@bfg.asso.fr .

La « souscription » reste, quant à elle, toujours ouverte.

A suivre….

                                               Bien cordialement          Pascal HAUSSY


Projet de miniature BFG,  Information N°3, Août 2021 / Moto Club BFG   Pascal Haussy

Bonjour à tous.


En ce milieu de l’été 2021, voici comme promis quelques informations relatives à notre projet de miniature BFG, bel et bien lancé.


LA SOUSCRIPTION :

Ouverte à tous, membres du moto Club BFG ou pas, la souscription « miniature » a rencontré un joli petit succès, puisque le quota minimum qui était demandé pour rendre le projet viable a été assez rapidement atteint.
À ce jour, pas loin de 140 miniatures sont réservées « ferme » : pour les trois quarts, la commande porte sur le modèle civil « rouge ». Ce succès de la BFG dans sa présentation « origine » rouge n’est pas une surprise, mais le modèle blanc « Police » fait tout de même l’objet d’une demande sur quatre… pas mal !!
Aspect important : notez que cette souscription reste ouverte, et le restera encore plusieurs mois.
Donc, si vous étiez hésitants, ou si vous apprenez tardivement l’existence de ce projet de miniature BFG, aucun problème : Les trois volets de communication sur le projet, ainsi que le bulletin de souscription, sont disponibles sur le site du Moto Club BFG : juste en dessous de la bannière d’accueil, un lien vous mène directement à la page dédiée à cette aventure.


LES TRAVAUX en COURS

Dès le lancement de la souscription, l’équipe projet s’est mise au travail, au Moto Club d’une part, et bien entendu aussi au sein de CCC, notre partenaire.
Côté club, les travaux ont consisté à fournir un volume considérable de photos et diverses documentations sur les deux modèles de motos à réaliser.
Ainsi, un peu plus de deux cents images, plans, éclatés… (et ce n’est pas fini !!) ont été fournis à la personne qui est, chez CCC, en charge de la première étape de réalisation de notre miniature : la MODÉLISATION 3D.
Modéliser un objet 3D n’est jamais facile. D’autant plus si cette modélisation est destinée à l’impression 3D et à la réalisation de pièces réelles.

De nombreuses photos sont nécessaires pour modéliser. Les vues de face, coté, arrière et dessus sont une base, mais de nombreuses autres images sont utiles pour la compréhension des formes et des volumes réels. Car bien souvent, celui qui modélise un objet n’a pas la même connaissance du produit que son propriétaire (c’est bien le cas pour la BFG  ). Bien évidemment les cotes sont primordiales, mais concernant les modèles réduits, il est souvent nécessaire d’adapter la réalité de l’objet physique à échelle 1 avec la réalité des contraintes techniques et des matériaux du modèle réduit.

Au final, pour modéliser en 3D, nous nous appuyons donc sur un ensemble de photos, de cotations réelles et de cotations adaptées à l’échelle du modèle voulu.

Cette modélisation 3D s’accompagne de nombreux échanges par mail ou téléphone, pour apporter des précisions importantes. Parfois même, des photos spécifiques détaillées sont indispensables, pour telle ou telle pièce ou partie de la moto. Ces images détaillées, assorties de cotes très précises sont réalisées en partie par moi-même, mais je compte aussi sur la disponibilité et la précision de deux camarades du Club, dont l’un est propriétaire de la BFG « Police » qui nous sert de modèle.


Voilà, vous savez tout de la situation et des travaux en cours pour notre BFG miniature. Si vous souhaitez d’autres informations, n’hésitez pas à me contacter par courriel à l’adresse president@bfg.asso.fr
A suivre….


Bien cordialement Pascal HAUSSY


Projet de miniature BFG, Information N°2, Avril 2021 / Moto Club BFG.

Bonjour à tous,

Comme annoncé dans notre communication initiale de mars 2021, le début du mois d’avril a été mis à profit pour échanger, parfois longuement, avec les fabricants potentiels, afin d’affiner leurs propositions respectives pour notre miniature de BFG.

Le choix est désormais fait, le prix de notre modèle réduit de BFG est connu. Le temps est donc venu de vous en dire un peu plus, et de lancer dans le même temps la « souscription » pour ces modèle réduits BFG.

Le fabricant :

Notre partenaire sera M. Nils Hevia. Sa société, CCC, est bien connue des collectionneurs de miniatures automobiles, et reconnue pour la qualité de ses réalisations.

Si le savoir-faire des trois fournisseurs présents dans la « dernière ligne droite » de la sélection était globalement comparable, ainsi que leurs prix compris dans une fourchette de +10% / -10%, un aspect a pesé dans la balance au moment de valider définitivement notre choix : le fait que cette miniature puisse entièrement être réalisée en France. Passionnés d’une moto dont la devise revendiquée était « Impossible n’est pas Français », comment aurions nous-pu être insensibles à cet aspect des choses ?? Si le prix du made in France avait été rédhibitoire, il y aurait sûrement eu réflexion, mais cela n’a pas été le cas.

Les modèles proposés :

Le projet n’a pas changé, nous proposerons à l’échelle 1/18 deux variantes de miniatures BFG. Il s’agira d’une reproduction fidèle des motos assemblées, dès 1982, sur le site de production de La Ravoire, en Savoie. Les machines qui constitueront nos « modèles » sont celles qui figurent sur une brochure distribuée à cette période chez les concessionnaires de la marque, ou sur les salons. Cf. images ci-dessous.

Le modèle du marché civil sera bien évidemment de couleur rouge. Quant au modèle « police », il reprendra la configuration « escorte », et comprendra bien évidemment le bloc radio ainsi que les sacoches qui ne figuraient pas sur l’image de la brochure, mais qui font bien partie de l’équipement de base « police ».

Les prix :

Lors de la communication initiale sur ce projet de miniature BFG, j’avais indiqué que « le coût de cette future miniature BFG ne serait pas celui d’un jouet, mais bien celui d’un modèle réduit de collection, produit dans le cadre d’une fabrication spéciale, à relativement peu d’exemplaires ».

Ce principe est confirmé par le prix de cette miniature, qui sera de 150 €uros, quel que soit le modèle, civil ou police. Ce tarif est le prix « coutant », le Moto Club BFG ne se prévoyant pas de marge sur cette opération. A ce prix s’ajouteront les frais de conditionnement et d’envoi postal final.

Cent cinquante €uros, c’est une somme, assurément, et j’en ai bien conscience. Mais c’est le prix d’une création intégrale, dans laquelle le minutieux travail d’assemblage, ainsi que les peintures, pèsent pour une large part.

Il faut aussi considérer qu’en vertu de la réalisation sur « souscription », et de l’échelonnement, dans le temps, des phases de fabrication qui seront financées directement par les apports successifs des souscripteurs, le paiement de cette miniature interviendra en trois fois sur environ une année : 25% du prix à la souscription, 30% au lancement de la réalisation des moules et des composants, et le solde à la livraison des miniatures finies.

Prochaine étape : votre participation à la souscription, et l’atteinte du volume minimum pour lancer les travaux :

Vous trouverez en cliquant ci-après, un formulaire de souscription à imprimer. Vous pourrez alors entrer concrètement dans le projet, qui, toutefois, ne sera réellement lancé que lorsque le volume plancher indispensable à sa viabilité, (au moins 100 miniatures) sera atteint. La souscription, quant à elle, est ouverte à tous, membres du Moto Club BFG ou pas, pour deux mois, soit jusque fin juin 2021.

Si vous êtes intéressés par une ou plusieurs miniatures BFG, il est important que vous envoyiez votre souscription dès que possible, afin de me donner rapidement visibilité sur le succès de l’opération.

Pour de plus amples informations sur cette opération, n’hésitez pas à envoyer un courriel à president@bfg.asso.fr , j’y répondrai sans délai.

D’avance, aussi, merci de votre confiance pour ce projet qui restera unique.

Bien cordialement Pascal HAUSSY


Projet de miniature BFG, Information N°1, 29 Mars 2021 / Moto Club BFG.

Chérie, j’ai rétréci la BFG !!
Cette expression, dérivée du titre d’un célèbre film à succès, sera une réalité lorsque nous aurons mené à son terme le projet de modèle réduit BFG, lancé en ce début 2021.
Une miniature BFG … Les afficionados de la BFG l’espéraient dès la première heure …, sans que le moindre modèle ne soit sorti dans le commerce.
Mais, cette fois, c’est pour de bon : en préparation de 2022, année des 40 ans de la commercialisation de la BFG et des 40 ans de la création du Moto Club BFG, un projet de « miniature » est ouvert au MC BFG. Les premiers contacts « fabricants » ont été pris avec l’aide d’un passionné, collectionneur, connaissant le milieu du modèle réduit. Des échanges sont aussi intervenus avec deux clubs de collectionneurs de miniatures « Citroën ». À cette occasion, nous avons eu confirmation qu’une miniature BFG séduirait assurément quelques amateurs de « petites voitures », notamment Citroën. Toutefois le Moto Club BFG restera seul chef de file sur cette opération.
Les premières amorces de communication nous ont aussi indiqué qu’un modèle réduit de BFG intéresserait les amateurs de miniatures au sens large : celles à 4 roues, celles à 2 roues (moto française en particulier), mais aussi celles qui représentent des véhicules de police ou de gendarmerie. Cet intérêt, certes relatif, est une bonne chose, car il nous permet d’espérer un volume de fabrication dépassant le potentiel du seul Club BFG, et qui atteindra ainsi plus facilement les quantités minimales fixées par les fabricants.
Quel format, et quels modèles pour cette BFG miniature ?
L’échelle est choisie : ce sera du 1/18, répandu en modèles réduits « motos ». L’alternative au 1/43, usuel pour les voitures miniatures, est trop petit pour un deux roues : à ce rapport une BFG ne mesurerait même pas six centimètres de long. L’échelle 1/18 sera donc bien plus confortable pour reproduire de petits éléments tout en assurant un bon niveau de détail.
Nous réaliserons cette BFG miniature en deux variantes :

  • le modèle de base, dans sa robe rouge du marché « civil », à l’image de la plus grande partie des motos initialement sorties de l’usine savoyarde de La Ravoire.
  • un modèle « administration », configuré « police/escorte présidentielle », de couleur blanche. Cette version administration diffère de la version civile par sa selle monoplace, un bloc radio, deux feux « bleus » additionnels, les trompes « deux tons », des sacoches blanches, un pare-cylindres et bien entendu la déco et … la couleur.

Quelles étapes, et quel calendrier pour ce projet ?
– La phase d’échanges avec les fabricants potentiels durera jusqu’aux derniers jours de mars 2021. À l’issue de cette période le fournisseur sera choisi.
– Dans le même temps, une première communication sera lancée sur le projet, au sein du Moto Club BFG (via le bulletin trimestriel « Odyssée »), mais aussi en externe (par mail). C’est le document que vous lisez actuellement.Courant avril 2021, les engagements mutuels avec le fabricant, un calendrier, le prix de chaque modèle envisagé, seront établis. A propos de prix, quel que soit le fournisseur retenu, nous savons que le coût de cette future miniature BFG ne sera pas celui d’un jouet, mais bien celui d’un modèle réduit de collection, produit dans le cadre d’une fabrication spéciale, à relativement peu d’exemplaires.
– Une souscription sera alors ouverte à toutes les personnes intéressées, membres du Moto Club BFG, ou pas.
Pour ces souscripteurs, qui, par leur réservation auront soutenu activement le projet pour le mener à son terme, le prix de vente de cette BFG miniature sera à prix « coûtant », augmenté des éventuels frais de déplacements, et des frais de conditionnement ainsi que d’expédition finale à chaque acheteur. Des chèques d’acompte seront demandés aux souscripteurs pour financer, lors des appels de fonds du fabricant, les deux premières phases du projet : confirmation de commande, puis lancement de la réalisation des moules et des composants. Le solde du paiement par les souscripteurs interviendra juste avant expédition des miniatures finies.

Une communication générale interviendra courant avril ou début mai, avec le lancement de la souscription.
L’annonce sera en interne au Moto Club BFG, mais évidemment aussi plus largement en externe à l’intention des clubs de collectionneurs de modèles réduits, de quelques moto-clubs de marque (française), de divers autres contacts s’étant déjà manifestés. Cette annonce se fera par mail, et via le site du MC BFG www.bfg.asso.fr .
La souscription sera maintenue jusqu’à l’atteinte du nombre de pièces minimum demandé par le fabricant, à qui nous pourrons alors confirmer la commande « ferme ».
L’objectif est de « boucler » ce projet sur un an, avec la livraison des miniatures, dans le second trimestre 2022.

A suivre…. Merci, avant même de matérialiser votre éventuelle et future souscription, d’envoyer un courriel à president@bfg.asso.fr pour me confirmer votre intérêt réel sur ce projet.

Pascal Haussy